En 2000, le Service a entamé ses premières réflexions sur l’emploi, thématique qui restera un fil rouge tout au long des 14 années d’existence du Service. A l’époque, un groupe de réflexion consacré au travail, à l’emploi, à la protection sociale et aux revenus a été créé. La problématique centrale sur lequel ce groupe se pencha est la suivante : que signifie le droit au travail, à l’emploi et à la protection sociale dans la vie quotidienne des personnes pauvres ? Quelles sont les conditions déterminantes pour la réalisation effective de ces droits? Cette concertation a mené à un chapitre accompagné de recommandations, publié dans le Rapport 2001.

Depuis ce premier Rapport, le Service a continué d’examiner l’emploi sous l’angle de la pauvreté, en choisissant chaque fois différents angles d’analyse :

Qualité de l’emploi

Suite au constat qu’un emploi n’offre en soi aucune garantie totale de sortir ou se maintenir hors de la pauvreté, le groupe de travail s’est penché en 2002-2003 sur ce concept. Ils ont distingués différentes dimensions d’un emploi de qualité, à savoir:
Les conditions d’emploi : un salaire décent, la sécurité d’emploi, des horaires compatibles avec la vie de famille, …
Les conditions de travail : la sécurité et la santé sur le lieu de travail
Le contenu du travail : les possibilités d’apprendre et de s’épanouir
– Les relations de travail : la participation des travailleurs
La qualité de l’emploi ou non dépend donc d’une situation globale qui repose sur ces différentes dimensions. Voir le chapitre dans le Rapport 2003.

Lance débat

Quant au chapitre consacré à l’emploi dans le Rapport 2005, il est le fruit d’un groupe de travail élargi : il s’est inspiré du débat de société mené à propos des 10 ans du Rapport Général sur la Pauvreté. Le même groupe de travail a également été impliqué dans la réalisation d’une note de réflexion pour ce débat, que vous pourrez trouver dans le recueil “Lance Débat” du Service. Les suites du chapitre sur l’emploi du Rapport 2005 se trouvent dans le Rapport 2007.

Insertion socioprofessionnelle et titres-services

La concertation en 2006-2007 a focalisée sur l’insertion socioprofessionnelle. Ce terme inclut les différentes initiatives politiques visant l’entrée des chômeurs précaires sur le marché de l’emploi. S’en est suivi une analyse du dispositif des titres-services, cherchant à savoir si ce système est un instrument durable d’insertion socioprofessionnelle. Voir le chapitre dans le Rapport 2007 et le compte rendu du séminaire sur le dispositif des titres services.

Emploi convenable

Dans la réglementation de chômage se trouvent une série de critères qui déterminent si un emploi est convenable ou non. De cette façon, ces critères offrent dans une certaine mesure une protection contre l’emploi précaire. Le dialogue mené en 2008-2009 a révélé que ces critères risquent de perdre de leur sens sous l’influence de la logique du “tout à l’emploi”. Les personnes pauvres sont les premières à subir les conséquences négatives de cette approche. Voir le chapitre dans le Rapport 2009.

La transition de l’enseignement au marché de l’emploi

Le thème de l’emploi est abordé dans la concertation concernant la transition de l’enseignement au marché de l’emploi. Les résultats de ces travaux sont publiés dans le chapitre Jeunes précarisés et enseignement ou formation en alternance du Rapport 2010-2011.

Protection sociale pour les personnes sans emploi

Le thème de l’emploi a fait objet d’une concertation en 2012-2013 dans le cadre d’une réflexion approfondie sur la question de l’effectivité du droit à la protection sociale. Les résultats de cette concertation sont repris dans le chapitre Protection sociale pour les personnes sans emploi du Rapport 2012-2013.